Menu Fermer

Projet d’Appui à la Gouvernance Locale(PAGL) à travers le SAPR –Système d’Alerte Précoce et de Réponse

Formations

Renforcement des capacités des animateurs communautaires (AC) et les agents de développement locaux (ADL)

La Direction Générale de l’ANAFIC, avec un appui financier de la Banque mondiale se propose de réaliser une mise à échelle au niveau national du SAPR après sa phase pilote dans 7 collectivités de la région de Boké, des activités spécifiques pour la mise en place du Système d’Alerte Précoce et de Réponses Rapide dans les trente-trois (33) communes rurales et urbaines de la région forestière.

Pour appuyer les trente-trois collectivités locales, l’ANAFIC, a recruté l’ONG RESADEL- GUINEE pour assurer l’accompagnement technique du SAPR en Guinée Forestière. Cette activité, s’inscrit en droite ligne dans la formation des animateurs communautaires (AC) et les agents de développement Locaux (ADL) pour l’appui à la formation des structures du projet dans les trente-trois (33) localités d’interventions.

  1. Objectif des rencontres périodiques d’échanges :

    1. Objectif général

L’objectif visé par cette session est de contribuer à l’amélioration des capacités techniques et opérationnelles des animateurs Communautaires et les agents de développement communautaires du SAPR afin de favoriser un cadre d’échange idéal entre les différents acteurs locaux en vue d’assurer une meilleure fonctionnalité du SAPR.

Objectifs spécifiques :

  • Rappeler les objectifs et les activités phares du projet ;

  • Rappeler les types d’indicateurs déclencheurs d’alertes du SAPR

  • Améliorer les compétences des participants sur le renforcement de capacité organisationnelle des instances locales de gestion des conflits

  • Améliorer les compétences des participants en techniques d’animation/sensibilisation et de communication sur les facteurs d’alertes, de prévention et de gestion des conflits.

  • Améliorer les compétences des participants sur le diagnostic de la conflictualité par approche sensible au conflit.

  • Améliorer les compétences des participants sur l’identification participative des actions (microprojets) de réponses à l’alerte

  • Améliorer les compétences des participants sur les activités de prévention, gestion et réponse aux conflits pour tous les acteurs impliqués

  • Dégager les rôles et responsabilités des participants dans la mise en œuvre du SAPR.

  • Partager le canevas de rapport de documentation des cas de succès et cas de conflits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

×